Actualité

Volkswagen et la FFF, un duo d’attaquants pour l’emploi

Volkswagen et la FFF, un duo d’attaquants pour l’emploi

Le groupe allemand et la Fédération française de football s’associent pour former les licenciés à la vente automobile dans les écoles de Volkswagen.

 

volkswagen

 

Six mois avant la dernière Coupe du monde, la Fédération française de football quittait Citroën pour Volkswagen. Le groupe allemand arrive alors au meilleur moment pour associer son image à la Fédération : l’équipe de France reprend des couleurs et est à nouveau populaire aux yeux des Français. Ce partenariat de quatre ans, qui associe également l’équipe de France femme et les structures amateurs, connaîtra comme point d’orgue l’organisation, dans l’Hexagone, de l’Euro 2016. Mais Volkswagen ne souhaite pas seulement être lié en termes d’image à la première fédération sportive française (2 200 000 licenciés). La marque allemande a ainsi décidé d’ouvrir ses huit écoles de vente, les Volkswagen Groupe France Academy, aux licenciés de la Fédération.

« Les qualités que nous demandons à nos vendeurs sont intimement liées au sport en général et au football en particulier », explique Jacques Rivoal, président du directoire de Volkswagen France. « L’esprit d’équipe, le goût de l’effort, l’envie de performance relient les deux univers. » Ainsi, tous les licenciés peuvent postuler à ces écoles de vente, réparties sur tout le territoire hexagonal. Volkswagen et le GNFA (Groupement national de la formation automobile) y assurent une formation en alternance de dix-huit mois. À l’issue de cette période, le jeune formé dispose d’un diplôme d’attaché commercial autonome et peut postuler à un contrat au sein du groupe allemand.

 

Le profil ? Des passionnés de l’auto

 

volkswaggen 2

Volkswagen prépare actuellement la cinquième promotion de ces écoles qui ont formé l’an dernier 92 étudiants, avec un taux de réussite qui avoisine les 90 %. Le profil recherché ? De jeunes de 20 à 26 ans au niveau Bac + 2. « Nous souhaitons surtout des personnalités, des profils de jeunes femmes ou hommes qui sont passionnés par l’automobile », ajoute Jacques Rivoal. « Dans ce cadre, le diplôme importe peu. » Cette initiative réjouit le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët : « C’est une possibilité intéressante pour tous les joueurs amateurs et ceux qui sont en reconversion. »

De façon plus générale, l’ancien maire de Guingamp et du club éponyme assure que « la proportion de personnes en difficulté est peut-être moins importante dans le sport, où il s’agit d’une population qui à l’habitude du vivre ensemble ». Mais il reconnaît que le football amateur n’est pas épargné par la conjoncture économique. D’ailleurs, il insiste sur les « 200 à 300 jeunes joueurs qui sortent des centres de formation sans contrat. Volkswagen leur propose, s’ils en font la démarche, de les rencontrer afin de leur permettre de se former dans leurs écoles de vente. De quoi garantir un nouveau challenge aux passionnés de ballon rond.

 

Source:  http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/volkswagen-et-la-fff-un-duo-d-attaquants-pour-l-emploi-27-05-2015-1931544_683.php
Posted on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>