Actualité

Emploi des jeunes : 96,1 millions d’euros pour la France

Emploi des jeunes : 96,1 millions d’euros pour la France

Jeunes-emploi1

En 2015, la France percevra 96,1 millions d’euros du Fonds social européen dans le cadre de l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ). Un préfinancement important pour les projets visant à venir en aide aux jeunes sans emploi.

3,1 millions d’euros étaient prévus initialement. La France percevra finalement 96,1 millions d’euros du Fonds social européen, dans le cadre de l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ). Ces fonds supplémentaires, annoncés par la Commission européenne le 22 mai, seraient dus à un déblocage de 963 millions d’euros supplémentaires aux 33,5 millions d’euros prévus à l’origine pour les 20 États membres concernés par le dispositif.

 

Un objectif : venir en aide aux jeunes « NEET »

Le programme vise à aider les jeunes sans emploi, ne suivant pas d’études ni de formation (NEET), dans leur insertion professionnelle. Le dispositif français, adopté le 3 juin 2014 dans le cadre de l’Initiative pour l’emploi des jeunes, prévoit de venir en aide aux jeunes « NEET » dans les régions où le taux de chômage des jeunes est supérieur à 25 %.

A titre d’exemple, Eurostat répertoriait en 2012 huit régions souffrant d’un taux de chômage des jeunes supérieur à 25 %, dont l’Auvergne, le Languedoc-Roussillon ou encore le Nord-Pas-de-Calais. Les projets de l’IEJ doivent aider les jeunes de ces régions à trouver un emploi, une formation ou des études qui leur conviennent.

 

Les actions de l’IEJ

L’IEJ doit permettre la bonne mise en œuvre du « dispositif national de garantie pour la jeunesse ». Les projets du dispositif viseront à proposer des offres de conseils personnalisées aux jeunes qui ont les moins bonnes perspectives d’accès au marché du travail. La promotion des formations sera également renforcée, tandis que la mobilité des apprentis à l’échelon régional, national et parfois transfrontière sera favorisée.
Le programme contribuera par ailleurs à prévenir le décrochage scolaire, alors qu’une nouvelle campagne à destination des jeunes décrocheurs était lancée le 19 mai par le ministère de l’Education nationale.
Ainsi, le programme de l’IEJ souhaite donner une seconde chance aux jeunes ayant quitté le système scolaire sans diplôme ou sans qualification grâce à un stage ou une expérience professionnelle, qui leur permettrait d’entrer dans le monde du travail. De quoi, peut-être, réduire le nombre de décrocheurs estimé à 140 000 en France chaque année.

 

 

Source: http://www.e-orientations.com/actualites/emploi-des-jeunes-96-1-millions-d-euros-pour-la-france-15957
Posted on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>